D1 : Une victoire qui fait du bien !

D1 : Une victoire qui fait du bien !
  • dans

À 5 matchs de la fin du championnat, une rencontre entre deux équipes luttant pour le maintien vaut de l’or. L’opposition entre le Bruguières SC Futsal (8ème, 20 points) et Béthune (11ème, 16 points), premier relégable, avait ce goût alléchant d’une rencontre indécise qui se jouerait autant dans la tête que dans les jambes.

Le public venu en nombre malgré le long week-end pascal n’a pas été déçu et a vu le BSC passer d’une équipe attentive face aux assauts nordistes à une équipe maitrisant son sujet. La pression se fait sentir d’entrée côté bruguiérois. L’équipe de Béthune contrôle le ballon et, sans être ultra dangereuse, est celle qui tente le plus, qui se procure le plus d’occasions. En face, la défense verte répond présente. Un score nul et vierge raccompagne les deux équipes aux vestiaires. Bruguières reste dans la partie grâce notamment à son gardien Caique décisif sur les principales intrusions nordistes.

Tout reste à faire donc et il ne reste que 20 minutes. Le message mobilisateur de Jean-Christophe Martinez redonne des couleurs au BSC Futsal qui revient transformé. Le match a changé. 3ème minute après le début du second acte, Anousone Prasitharath perce côté droit pour servir dans l’axe un Zé Carlos qui ne se fait pas prier. Transversale rentrante pour le Brésilien qui ouvre le score (1-0, 23′). Si Béthune manque l’égalisation d’un rien (25′), c’est bien le BSC qui monte en puissance et double la mise par un Teixeira impérial (2-0, 27′), très à l’aise dans un rôle de pivot offensif. Pas assez cependant pour démobiliser Béthune qui réduit la marque dans la foulée (2-1, 28′). Rien n’est fait. La pression s’impose au gré des minutes autant sur les épaules bruguiéroises que béthunoises. La délivrance intervient à 4 minutes du terme. Christopher Romao (notre photo), bien lancé, ne tremble pas et donne de l’air à ses coéquipiers (3-1, 26′). Pour Bruguières, la donne est simple : tenir face au power-play de Béthune et attendre une éventuelle opportunité de crucifier les Nordistes. Finalement, plus rien n’évolue et Bruguières remporte un succès ô combien important se donnant de l’air vis à vis de la zone rouge. Avec 7 points d’avance à 4 journées de la fin, rien n’est fait pour autant mais le BSC Futsal engrange une confiance qui n’est pas de trop !

SZ

Share on FacebookTweet about this on Twitter