D1 : Un match sans…

D1 : Un match sans…

Victorieux 1-2 au match aller, le BSC Futsal recevait Montpellier dans le cadre de la 20ème journée du championnat de France de D1 Futsal. Les Montpelliérains, englués dans le bas du tableau en début de saison, se sont offerts une belle remontée et peuvent désormais rêver d’un maintien jusque-là inimaginable. Le BSC Futsal cherche lui aussi à confirmer sa place dans l’élite et souhaitait faire un nouveau pas vers cet objectif avec la réception du MMF. Malheureusement, cela n’a pas été le cas…

Montpellier ne laissait pas le temps à Bruguières d’entrer dans le match et impose le jeu aux Bruguiérois. À seulement 22 secondes de jeu, les Héraultais prenaient l’avantage au score par l’intermédiaire de Bonfim. Bien décalé, l’attaquant montpelliérain allumait Caique Félix qui se trouve battu. 1-0. Le MMF ne ménage pas ses efforts en ce début de rencontre et parvient même à doubler la mise. Lancé en contre, Guebli se retrouve seul face au gardien bruguiérois et d’un piquet, ajoute un second but pour les Rouges. Bruguières n’y est pas et est rapidement en difficulté. L’heure du réveil sonne pour les Bruguiérois et la révolte commence. Parti en profondeur, Zé Carlos prend de vitesse Tayaa. Le Brésilien décoche une frappe puissante qui termine sa course dans la lucarne opposée. Bruguières se met à y croire avec cette réalisation de son numéro 3. Or, la vigilance de la défense bruguiéroise est à nouveau insuffisante quand Tayaa, laissé seul au second poteau, pousse le ballon au fond des filets et inscrit le but du break pour Montpellier. 1-3. Déjà 10 minutes de jeu dans cette partie et 4 réalisations : on ne s’ennuie pas au gymnase René Albus de Bruguières. Jusqu’à la mi-temps, les 2 équipes se rendent coup sur coup mais aucune ne parvient à faire la différence. Les acteurs rentrent donc aux vestiaires sur le score de 1-3.

À la reprise, le rythme redescend peu à peu, laissant les deux équipes construire de beaux mouvements collectifs, en vain. Les deux gardiens sont mis à contribution mais veillent. Bruguières espère un penalty sur une action litigieuse, tandis que Montpellier attrape le poteau bruguiérois. La fin du match s’envenime au vu de l’enjeu de cette rencontre. Deux joueurs – 1 Bruguiérois et 1 Montpelliérain – sont exclus suite à un accrochage, à 2 minutes de la fin. En powerplay, le BSC Futsal se fera prendre a son jeu en encaissant un dernier but à quelques secondes du terme.

La partie s’achève ainsi sur ce score de 1-4 et la bonne opération est pour Montpellier, qui n’a jamais été aussi près de quitter la zone rouge. Le BSC Futsal quant à lui conserve sa 8ème place avec 20 points au compteur avant de se déplacer à Roubaix pour un autre match capital.

Par Anthony Labatut.

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Attachment