Sébastien DUPUIS : « Votre force, c’est l’équipe ! »

Sébastien DUPUIS : « Votre force, c’est l’équipe ! »

 

À l’occasion de la réception du Sporting Paris, le Bruguières SC Futsal a eu le plaisir d’accueillir le journaliste Sébastien DUPUIS. Ex-voix du football sur Canal +, il a rejoint depuis septembre le projet de télé régionale ViàOccitanie (https://viaoccitanie.tv/). Malgré la défaite des Bruguiérois (0-3), l’impression laissée est positive. L’occasion d’échanger quelque peu avec ce nouveau visage fort de la presse régionale.

1 – Sébastien, vous avez pu assister à la rencontre entre le Bruguières SC Futsal et le Sporting Paris. Quelles ont été vos impressions à l’issue de la rencontre ?

« Pour parler du match en lui-même, Bruguières n’a pas eu de réussite ! L’équipe est tombée sur des Parisiens ultra réalistes et sur un gardien incroyable. Mon ami Habib Beye dit souvent qu’il n’y a pas de défaites encourageantes et je suis complètement d’accord avec lui. Mais il y a des défaites qui peuvent déclencher des certitudes. Et celle-ci en fait partie. En fait, vous avez de supers joueurs. Il manque juste un Pippo Inzaghi devant (rires) ! »

2 – Qu’avez-vous pensé du BSC Futsal ?

« Déjà, j’ai adoré le niveau d’ensemble. L’équipe est plutôt équilibrée. il y a des individualités mais elles restent au service du collectif. C’est la base, à mon sens. Très content de revoir Anousone Prasitharath également que j’avais perdu de vue depuis ses années TFC.  J’ai aussi découvert Christopher Romao. Un super joueur de niveau international, à mon sens. Mais je ne vais pas ressortir plus que ça des individus car votre force, c’est vraiment l’équipe. Et le public. Franchement, c’était un plaisir de voir la salle pleine au soutien du BSC Futsal. Il s’y dégage une ambiance familiale vraiment très agréable. »

3 – Et sur le futsal ?

« Je connaissais déjà le futsal (pour y avoir joué) mais aussi par l’intermédiaire de Wissam Ben Yedder que je connais bien. C’est une spécialité qui va se développer de plus en plus. Tout est en train de se structurer, un peu partout. Reste à « harmoniser les chances ». Mais ça va venir… »

4 – Après Canal + vous voici totalement investi dans le projet ViàOccitanie, nouvelle chaîne sur Toulouse. Pouvez-vous nous la présenter et nous en dire un peu plus sur ce qu’est ViàOccitanie (son histoire, ses projets ) ?

« J’ai effectivement décidé de revenir dans ma région après 15 ans passés à Canal + à commenter les affiches de Ligue 1, entre autre. Je suis revenu parce que ce projet est top. C’est un projet régional qui a vu le jour fin septembre. ViàOccitanie est née des chaînes existantes TV SUD qui émettaient sur Montpellier, Nîmes et Perpignan. Et cet été, le groupe a obtenu la fréquence TNT à Toulouse. Donc, rayonnant sur toute l’Occitanie, nous avons décidé de créer une chaîne non pas locale mais régionale. Une seule et même antenne pour toute la région. ViàOccitanie est née. Nous sommes sur la chaine 31 de la TNT et sur la chaine 30 sur les box. Nous sommes une chaîne d’information régionale en continu. Avec des JT à l’heure et à la demi-heure, de flashs aux quarts d’heure. Et ensuite, nous proposons des sujets, entretiens, de 2 et 6 minutes autour de nos 4 piliers : Sport, Economie, Culture et Initiative. Pas de plateaux, pas de bla-bla, nous partons sur le terrain à la rencontre des Occitans pour donner la parole à toutes et tous et faire découvrir la beauté et le talent du territoire. »

Share on FacebookTweet about this on Twitter

Attachment